Le gouvernement wallon supprime l’obligation de réaliser un audit énergétique pour avoir l’accès à certaines primes.

Par ailleurs, la prime pour la réalisation d’un audit énergétique sera augmentée.

Concernant les primes pour un chauffe-eau solaire en Wallonie.

1. Prime régionale pour un chauffe-eau solaire

La Région wallonne octroie des primes pour l’installation d’un chauffe-eau solaire. Il y a 2 systèmes de primes qui coexistent :

I. Jusqu’à mi 2022, en Région wallonne l’audit énergétique était une condition obligatoire pour l’obtention des primes habitation pour les chauffe-eau solaires et devait être effectué dans les 7 années précédant l’installation du chauffe-eau solaire.

II. Néanmoins, depuis mi 2022, il y a un nouveau régime temporaire pour inciter la mise en place d’un chauffe-eau solaire pour lequel l’audit énergétique n’est plus obligatoire. Ce régime vaut uniquement pour les factures depuis le 1er février 2022 jusqu’au 30 juin 2023 inclus.

2 systèmes

I. PRIME HABITATION (AVEC AUDIT) POUR L’INSTALLATION D’UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE 

750 à 4.500 €, selon la catégorie de revenu, uniquement si l’installation est effectuée un entrepreneur inscrit auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises, au max. 70 % de la facture et si les caractéristiques techniques et critères de rendement minimum sont respectés 

  • Catégorie R5 : La prime de base pour l’installation d’un chauffe-eau solaire est de 750 €
  • Catégorie R4 : La prime de base est multipliée par 2 à 1.500 €
  • Catégorie R3 : La prime de base est multipliée par 3 à 2.250 €
  • Catégorie R2 : La prime de base est multipliée par 4 à 3.000 €
  • Catégorie R1 : La prime de base est multipliée par 6 à 4.500 € 


La prime pour l’installation d’une chauffe-eau solaire peut être combinée, avec : 

  • Prime appropriation de l’installation électrique : 200 à 1.000 €, selon la catégorie de revenu
  • Augmentation des rendements des installations d’eau chaude sanitaire : 0,15 € à 0,90 €/kWh économisé, selon la catégorie de revenu
  • Prime chaudière biomasse : 1.000 à 6.000 €, selon la catégorie de revenu

ou

  • Prime poêle biomasse local : 250 à 1.500 €, selon la catégorie de revenu
  • Pour la combinaison d’une chaudière ou poêle biomasse avec une chauffe-eau solaire en une opération, vous recevez 150% des primes de base respectives

 

Consultez energie.wallonie.be pour toute info actualisée, pour les conditions, les formulaires à remplir et les procédures à suivre.

II. NOUVEAU / TEMPORAIRE : PRIME TEMPORAIRE (jusqu’à 30/6/23 – SANS AUDIT) POUR L’INSTALLATION D’UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE 

750 à 4.500 €, selon la catégorie de revenu, uniquement si l’installation est effectuée un entrepreneur inscrit auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises, sans audit préalable obligatoire si la facture date d’entre le 1er février 2022 et le 30 juin 2023 inclus et si et si les caractéristiques techniques et critères de rendement minimum sont respectés (voir energie.wallonie.be), au max. 70 % de la facture

  • Catégorie R5 : La prime de base pour l’installation d’un chauffe-eau solaire est de 750 €
  • Catégorie R4 : La prime de base est multipliée par 2 à 1.500 €
  • Catégorie R3 : La prime de base est multipliée par 3 à 2.250 €
  • Catégorie R2 : La prime de base est multipliée par 4 à 3.000 €
  • Catégorie R1 : La prime de base est multipliée par 6 à 4.500 € 

La prime pour l’installation d’une chauffe-eau solaire peut être combinée, avec : 

  • Prime appropriation de l’installation électrique : plus d’info sur energie.wallonie.be – voir pour ceci primes sans audit obligatoire pour travaux de moins de 3.000 euros
  • Augmentation des rendements des installations d’eau chaude sanitaire : plus d’info sur energie.wallonie.be – voir pour ceci primes sans audit obligatoire pour travaux de moins de 3.000 euros
  • Prime chaudière biomasse : 1.000 à 6.000 €, selon la catégorie de revenu

ou

  • Prime poêle biomasse local : 250 à 1.500 €, selon la catégorie de revenu
  • Pour la combinaison d’une chaudière ou poêle biomasse avec une chauffe-eau solaire en une opération, vous recevez 150% des primes de base respectives

Pour toute info, conditions et procédure à suivre, visitez energie.wallonie.be 

Catégories de revenu

Les primes varient en fonction des revenus de ménage du demandeur. On distingue 5 catégories de revenus

  • Catégorie R5 : les personnes dont le revenu de référence du ménage est supérieur à 97.700 €
  • Catégorie R4 :  les personnes dont le revenu de référence du ménage s’élève entre 43.200,01 € et 97.700 €
  • Catégorie R3 : les personnes dont le revenu de référence du ménage s’élève entre 32.700,01 € et 43.200 €
  • Catégorie R2 : les personnes dont le revenu de référence du ménage s’élève entre 23.000,01 et 32.700 €
  • Catégorie R1 : les personnes dont le revenu de référence du ménage est inférieur à  23.000  €

 

Du montant total de ces revenus, déduisez 5.000 € par enfant à charge (enfant pour lequel des allocations familiales ou d’orphelin, sont attribuées à un membre du ménage du demandeur) ou par enfant pour lequel un membre du ménage bénéficie de l’hébergement égalitaire, ainsi que pour chaque personne reconnue handicapée par le SPF Sécurité sociale faisant partie du ménage ainsi considéré.

Plus d’info, conditions détaillées et procédure à suivre :

http://energie.wallonie.be 

ou auprès de votre Guichet d’Energie

2. Primes communales pour un chauffe-eau solaire

Certaines communes attribuent des primes supplémentaires pour l’installation d’un chauffe-eau solaire ou ont leurs propres primes de rénovation. Informez-vous sur le site de votre commune ou contactez le service environnement.

 

 

Dernière mise à jour : juin 2022

Sous réserve d’adaptations et de modifications

Allez sur http://energie.wallonie.be pour les informations les plus récentes.

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur twitter
Sur Twitter
Partager sur linkedin
Sur LinkedIn

Découvrez nos autres articles